« Confiance, confiance, vous avez dit confiance? »

Après Cuba, me voici partie au Japon. Enfin, par journaliste interposé. Un bel article sur la confiance comme fondement de la société japonaise. Cela m’a rappelé l’anecdote que l’on m’avait confiée au sujet d’un immigrant français au Japon, qui avait oublié sa sacoche sur sa moto et l’y avait retrouvée, intacte, quelques heures après, avec son ordi dedans. Et cela me fait dévier sur le fait que j’ai moi-même oublié deux fois mon sac à main à Montréal et que je l’ai retrouvé avec tout son contenu les deux fois. Je précise que la première fois, je l’avais laissé sur le siège bébé de mon vélo et qu’il y avait passé la journée entière! Si ça vous intéresse, la deuxième fois, c’était dans la salle d’attente bondée du médecin (mais je ne passe jamais plus de 20 minutes chez le docteur – ce qui suffit amplement pour se faire dérober son sac, me direz-vous). Cela est d’autant plus troublant que je me suis fait voler deux fois mon sac à main en France, alors que j’y faisais extrêmement attention. Disons que les deux fois où je l’ai oublié, je n’ai presque pas douté que j’allais le retrouver, alors que les deux fois où il m’a été piqué, je ne vouais pas une confiance absolue aux gens qui composaient l’environnement dans lequel j’évoluais…Hum, étrange, non?

Tramway

Publicités

5 réflexions sur “« Confiance, confiance, vous avez dit confiance? »

    • Mela dit :

      L’autre jour, un voisin me rapportait qu’il avait payé un trop gros montant pour le service, en appuyant sur la mauvaise touche. Au Québec, le service n’est pas compris dans le montant de la facture, il faut ajouter 15% au total. Pour éviter au client de le calculer, le terminal de paiement propose souvent de le calculer. Eh bien, le monsieur avait rentré quelque chose comme 45% au lieu de 15%. Sur une note de resto à 50$, ça fait beaucoup d’argent. Il m’a dit que la serveuse lui avait couru après pour lui remettre la différence!

      Aimé par 1 personne

      • Virginie. dit :

        Ça donne envie d’aller vivre au Québec. En France, ce genre de choses est très rare. Déjà bien contente quand on n’a pas besoin de hausser le ton pour réclamer son dû ou même d’être obligée de citer les textes juridiques. Et parfois, ça ne suffit pas et il faut faire son deuil de l’argent que l’on aurait dû vous rembourser.

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s