Être un vieux jeune

– Comment il est mort le chien de Mémé et Pépé?

– Il était vieux. Un jour, il s’est endormi puis ne s’est plus réveillé.

– Je ne voulais pas que le chien de Mémé et Pépé soit vieux!

 

– Tu sais, c’est bien aussi d’être vieux. Quand on est jeune, on va à la garderie, à l’école puis à l’université et au travail. Quand on est plus vieux, on a du temps pour jouer avec les enfants et ne rien faire.

– Oui, mais moi, je voulais que le chien de Mémé et Pépé soit un vieux jeune, pour pas qu’il soit mort!

Publicités

Résolu…quoi?

Mon beau-frère un peu éméché me demandait ce matin très tôt quelles étaient mes résolutions pour 2016. Sur le coup, je ne savais pas quoi répondre (au pluriel en plus).

Lolo

Depuis, j’ai dormi, déneigé le stationnement (1 h 30), construit une piste de glisse, fait des glissades, une bataille de boules de neige, visité mes voisins, etc. Mon esprit est plus clair à présent, à vous je vous le dis: ma première et seule résolution de l’année sera…de ne pas en prendre! 

Oh! la! la! Ça va être dur de s’y tenir!

Bonne année!

Plein de minutes positives

Je n’aurais pas pensé qu’après avoir passé une journée entière, remplie d’imprévus et de rebondissements, dans les nombreux et interminables couloirs de l’Hôpital général juif de Montréal, j’aurais quelque chose de positif à écrire. Je ne pensais pas non plus que j’en aurais plusieurs à écrire, à la perspective d’y passer une seconde journée. Et pourtant!

  • Tout d’abord, bien que je trouve particulièrement lugubres les parties de l’hôpital que j’ai visitées aujourd’hui, je dois dire que cela est largement compensé par les sourires, la disponibilité et le professionnalisme du personnel.
  • Ensuite, je suis très reconnaissante à ma famille de Montréal de nous garder les enfants depuis hier soir pendant 2 jours.
  • Beaucoup de gratitude pour mon amie et ma voisine qui sont venues déneiger notre entrée pour faciliter le retour en béquilles.
  • Merci aussi à notre ami qui nous a prêté les crampons pour les béquilles.

P1130143 - Copie

Ce n’était sûrement pas la meilleure journée pour partir en expédition à l’hosto avec la belle bordée de neige d’aujourd’hui. Et pourtant, même si je me suis fait mal au dos ce matin en déneigeant, je ne peux que m’exclamer comme à chaque fois: « Que c’est beau! »

 

Paradis blanc

Il faut parfois faire des kilomètres pour trouver ce que l’on cherche.

Nous sommes allés en Mauritie, sur les berges du Lac Castor et nous avons été récompensés pour le détour.

Elle était là, blanche, douce, immaculée et naturelle. Il n’y avait qu’à se vautrer dedans.

Neige