We want peace

Emmanuel Jal a été capturé lorsqu’il était enfant et enrôlé de force comme enfant soldat. Chanteur, musicien et activiste, il milite désormais pour la paix dans son pays, la république du Soudan du Sud (plus récent pays créé, en 2011) et dans le monde entier. Il était à Montréal la semaine dernière. Il est à l’affiche du dernier film de Falardeau, The Good Lie.