Je pourrai manger de la gomme, maman?

Nous y sommes enfin. Tous les trois dans la salle d’attente de l’orthodontiste. Ça sent les prothèses et la libération. À 6 ans et des poussières, Oscar va se faire retirer l’appareil qu’il est posé sur son palais et qui a corrigé, pendant 12 mois, la déviation latérale de sa mâchoire. Pour la vingtième fois depuis ce matin, il me demande:
– Quand Sydney aura enlevé mon appareil, je pourrai manger de la gomme maman?
– Oui, mon chéri.
– Et des caramels, aussi?
– Oui, mais pas en même temps!
– Oui, tu as raison. Ça risque de faire bizarre. Pis les gommes balloon, si tu les manges avec autre chose, c’est plus dur de faire une bulle avec. C’est Rémi qui me l’a dit. Et Rémi, il dit aussi que les rots et les pets, c’est pareil.
– Hum! Ah bon? Je ne vois pas bien le rapport.
– Ben oui, c’est pareil, c’est de l’air qui sort. Sauf que le rot, c’est par la bouche!
– Ah.

Murale dans une ruelle du Plateau

Publicités

2 réflexions sur “Je pourrai manger de la gomme, maman?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s